Archives de
Catégorie : Lecture

Esprit critique, es-tu là ?

Esprit critique, es-tu là ?

J’ai toujours eu un faible pour les essais en bandes dessinées même si je suis souvent déçue (ma pire déception ayant été Le déploiement, une thèse sous forme de roman graphique qui n’a pas tenu ses promesses, mais passons). L’esprit critique d’Isabelle Bauthian et Gally est, lui, une belle réussite. Ce dessin à la croisée de la ligne claire et du manga est vif, jamais invasif, agit en bonne intelligence avec le texte. Une BD qui ne manque pas d’esprit…

Lire la suite Lire la suite

Lapin, lapin, entre et viens me serrer la main !

Lapin, lapin, entre et viens me serrer la main !

Watership Down de Richard Adams, publié aux éditions Monsieur Toussaint Louverture. Il y avait longtemps que je n’avais pas éprouvé autant de plaisir à lire un roman. Cette sensation de rentrer dans une histoire qui nous mène par le bout du nez, je l’avais perdue, à force de voir les plans derrière les plans, de déceler les techniques sous les mots, elle s’était envolée. La voilà de retour ! Et je voudrais remercie Fanny Decitre qui l’a présenté dans Les Voix…

Lire la suite Lire la suite

Merci qui ?

Merci qui ?

Merci Orson Scott Card ! Depuis un an et onze mois, je travaille sur un roman noir et j’en bave. Rédiger les fondations ? No problemo. Les personnages, les points de vue, les univers, le synopsis, les retournements, nickel. Et puis est venu le moment de la rédaction. J’avais tout prévu sauf… que ça ne marchait pas. La présence de tous les ingrédients ne suffisait pas à faire prendre la mayonnaise. Pourquoi ? Oh, un détail microscopique : le point de vue ! Un…

Lire la suite Lire la suite

Comment travailler son style ?

Comment travailler son style ?

On trouve des dizaines, de manuels de tous poils pour rédiger un roman, en revanche, dès qu’on aborde la question du style, soudain, il reste moins de monde pour en parler. Pourquoi ? Parce que le style reflète une personnalité, une perception du monde et… une vision du lecteur ! Donc un manuel ne peut que nous mettre face à nous-même et à nos valeurs, à ce que nous voulons transmettre au lecteur. L’auteur ne peut-il donc pas travailler son…

Lire la suite Lire la suite

36 situations d’inspiration

36 situations d’inspiration

Le conseil de Margaret Atwood Conseil de Margaret Atwood : « s’inspirer de mythes et d’histoires bien connues ». Dans l’une de ses masterclass, elle insiste sur le caractère indispensable de cette connaissance pour y puiser des idées autant que pour la subvertir. -Ne vaudrait-il pas mieux faire preuve d’originalité ? demandera l’auteur plein d’idées autant que d’enthousiasme. Mais comment être original sans savoir ce qui s’est fait ? L’ignorer, c’est se condamner à réécrire les mêmes histoires que nos prédécesseurs. Alors de quelle originalité…

Lire la suite Lire la suite

Lire ou ne pas lire ses propres textes en public ?

Lire ou ne pas lire ses propres textes en public ?

Jeudi dernier, j’ai lu un extrait de ma nouvelle « Des bananes pour Nadia » devant un parterre très attentif et surtout très participatif (il y a même eu des rires à certains passages, ça fait plaisir).Le cadre était superbe : la péniche « Grande fantaisie » sur le quai de l’Oise ! Je remercie d’ailleurs très chaleureusement la revue « rue saint Ambroise » et son directeur Bernardo Toro pour cette très belle soirée de lancement du n° 45.Lire des textes en public sur scène…

Lire la suite Lire la suite

Un peu de lecture ?

Un peu de lecture ?

Je vous propose de lire gratuitement ma nouvelle dystopique « Yvonne »! Pour cela, il vous suffit de suivre ce lien et de vous inscrire à ma lettre d’information. En quelques clics, vous aurez accès à la page « Bonus » de ce site pour la télécharger. Ou cliquez ici : http://eepurl.com/hcyMIX Bonne lecture !

La nouvelle selon Tchékhov

La nouvelle selon Tchékhov

Lecture dominicale : Tchékhov. Mais pas ses pièces, ses nouvelles ! Dans une édition de textes choisis publiée par les éditions de la rue Saint Ambroise. On y trouve les classiques « La dame au petit chien » ou encore « l’homme à l’étui » dans des traductions qui rendent justice au texte :une langue qui n’accroche pas et ne laisse pas transparaître le russe.Un plaisir donc, de retrouver des textes connus et d’en découvrir d’autres.Le regard aigu de Tchékhov sur la condition humaine, ses…

Lire la suite Lire la suite

Pourquoi malmener les personnages de romans ?

Pourquoi malmener les personnages de romans ?

C’était le 16 juillet, une discussion en direct avec trois autres autrices des éditions Rroyzz sous la houlette bienveillante de l’éditeur, Emmanuel Millet. Nous avons échangé sur la nécessité, l’art et la manière de malmener nos différents personnages de romans lors d’un débat que je vous invite à revoir en suivant ce lien. J’étais avec Charlotte Bona, Gabrielle Dubasqui et Siana. Et je sais maintenant que (dans le désordre) l’une aime créer des personnages détestables, que l’autre à eu la…

Lire la suite Lire la suite