Archives de
Catégorie : Lecture

36 situations d’inspiration

36 situations d’inspiration

Le conseil de Margaret Atwood Conseil de Margaret Atwood : « s’inspirer de mythes et d’histoires bien connues ». Dans l’une de ses masterclass, elle insiste sur le caractère indispensable de cette connaissance pour y puiser des idées autant que pour la subvertir. -Ne vaudrait-il pas mieux faire preuve d’originalité ? demandera l’auteur plein d’idées autant que d’enthousiasme. Mais comment être original sans savoir ce qui s’est fait ? L’ignorer, c’est se condamner à réécrire les mêmes histoires que nos prédécesseurs. Alors de quelle originalité…

Lire la suite Lire la suite

Lire ou ne pas lire ses propres textes en public ?

Lire ou ne pas lire ses propres textes en public ?

Jeudi dernier, j’ai lu un extrait de ma nouvelle « Des bananes pour Nadia » devant un parterre très attentif et surtout très participatif (il y a même eu des rires à certains passages, ça fait plaisir).Le cadre était superbe : la péniche « Grande fantaisie » sur le quai de l’Oise ! Je remercie d’ailleurs très chaleureusement la revue « rue saint Ambroise » et son directeur Bernardo Toro pour cette très belle soirée de lancement du n° 45.Lire des textes en public sur scène…

Lire la suite Lire la suite

Un peu de lecture ?

Un peu de lecture ?

Je vous propose de lire gratuitement ma nouvelle dystopique « Yvonne »! Pour cela, il vous suffit de suivre ce lien et de vous inscrire à ma lettre d’information. En quelques clics, vous aurez accès à la page « Bonus » de ce site pour la télécharger. Ou cliquez ici : http://eepurl.com/hcyMIX Bonne lecture !

La nouvelle selon Tchékhov

La nouvelle selon Tchékhov

Lecture dominicale : Tchékhov. Mais pas ses pièces, ses nouvelles ! Dans une édition de textes choisis publiée par les éditions de la rue Saint Ambroise. On y trouve les classiques « La dame au petit chien » ou encore « l’homme à l’étui » dans des traductions qui rendent justice au texte :une langue qui n’accroche pas et ne laisse pas transparaître le russe.Un plaisir donc, de retrouver des textes connus et d’en découvrir d’autres.Le regard aigu de Tchékhov sur la condition humaine, ses…

Lire la suite Lire la suite

Pourquoi malmener les personnages de romans ?

Pourquoi malmener les personnages de romans ?

C’était le 16 juillet, une discussion en direct avec trois autres autrices des éditions Rroyzz sous la houlette bienveillante de l’éditeur, Emmanuel Millet. Nous avons échangé sur la nécessité, l’art et la manière de malmener nos différents personnages de romans lors d’un débat que je vous invite à revoir en suivant ce lien. J’étais avec Charlotte Bona, Gabrielle Dubasqui et Siana. Et je sais maintenant que (dans le désordre) l’une aime créer des personnages détestables, que l’autre à eu la…

Lire la suite Lire la suite