« Il faut se battre avec le texte ! »

« Il faut se battre avec le texte ! »

Voilà ce que nous disait notre professeur de version et de thème latin en khâgne, en agitant ses petits poings.

— Il exagère !

Voilà ce que je me disais à l’époque. Aujourd’hui, je me rends compte qu’il avait raison.

Je me bats avec l’un des chapitres, bien récalcitrant, de mon roman SF. Pour l’instant, il gagne. Certes. Mais il ne perd rien pour attendre, l’animal : j’ai trouvé trois de ses faiblesses et je le désosse point par point.

J’aurai ta peau !

Bon, le seul petit problème c’est que je ne sais pas dans quel état je vais le retrouver à la fin du combat.

Peut-être qu’avec un petit câlin ici et là, ça ira aussi ? Hein, je veux qu’on reste bons amis.

Je l’aime, ce chapitre.

Et vous, les réécritures, ça se passe comment ?

P.S. : merci, monsieur Louis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *