Pourquoi lire Dark matter de Blake Crouch?

Pourquoi lire Dark matter de Blake Crouch?


☝️Parce qu’il n’est pas ce qu’il paraît !

Non, il n’est pas nécessaire d’avoir un doctorat en physique quantique pour le lire.

On a en effet plutôt affaire à un thriller qu’à un roman de hard science, donc n’importe qui d’un peu curieux d’esprit peut y trouver son compte.

 

👆Parce qu’il parle de choix de vie


Ce sujet transversal qui nous touche tous à un moment ou un autre, est très souvent exploité, notamment en littérature YA mais pas seulement, loin de là. L’auteur explore les conséquences de deux choix radicaux : vie de famille ou prix Nobel (ou à peu près). Et quelques autres également, en montrant qu’un rien peut tout modifier en profondeur.

 

👉Parce qu’il nous confronte à la question de l’identité…


…par la similarité. EN général, on évoque l’identité de l’individu par opposition à une altérité. Ici, l’auteur choisit de nous plonger dans les abîmes de la similarité et de ses nuances. Une idée inattendue qui rejoint certaines des interrogations que j’avais esquissées dans l’une de mes nouvelles du recueil Karimuche (et que je n’ai pas fini d’explorer).

 

👈Parce que c’est un thriller qui fonctionne…

…si l’on fait abstraction de quelques invraisemblances scientifiques et qu’on se laisse porter par la maîtrise de l’auteur, on ne boude pas son plaisir !

 

🤘Parce que la fin n’a rien de celle d’un thriller !


Je ne vous en dis pas plus pour ne pas la déflorer mais c’est une surprise : on sort du genre du thriller pour se retrouver… ailleurs !

 

Et vous, pour quelles raisons conseilleriez-vous ce roman ?

 

Vous retrouverez ma critique, plus substantielle, de ce roman dans un prochain numéro de la revue KWS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *